Bactéries la course aux milliards

Publié le : 13/08/2019 09:28:21
Catégories : Actualités , Daphbio , Default

Bactéries la course aux milliards

La multiplication des produits bactériens sur le marché de l’aquariophilie a pour effet de perdre le débutant mais aussi l’aquariophile confirmé quant au choix du produit qui répond le mieux aux besoins de son aquarium.

Nous observons aujourd’hui ce que nous appelons une « surenchère bactérienne », qu’il s’agisse des milliards de produits en vente, des milliards de bactéries qui les constituent ou bien même des milliards d’euros que visent à produire leurs ventes sur le marché.

Mais alors, comment l’aquariophile peut-il trouver le bon produit bactérien face à tant d’offres ? Comment peut-il différencier, comparer et choisir au mieux ?
Dans cet article, nous vous guidons pour mieux saisir le rôle d’un produit bactérien et ce que vous devez en attendre.

L’EFFICACITÉ ET LA POLYVALENCE PLUTÔT QUE LA SURENCHÈRE

Il est évident que la fonction première d’un produit bactérien aquariophile doit être son efficacité à court et long terme. Cependant, le portefeuille des aquariophiles n’étant pas un puits sans fond, on préférera avant tout l’achat d’un produit bactérien le plus polyvalent possible, permettant de répondre à un maximum de besoins de l’aquarium, qu’il soit récifal ou d’eau de mer.

Cependant, il faut faire attention : cette polyvalence n’est pas synonyme d’une surenchère de bactéries ! Un milliard de bactéries dans un même produit ne signifie pas autant de fonctions remplies. C’est bien même souvent le contraire, car leur cohabitation et leur condensation est rarement fertile et viable.

Ainsi, la composition d’un produit polyvalent et efficace ne demande pas nécessairement une grande quantité de bactéries mais plutôt une grande qualité de celles-ci, en nombre restreint et dont la mixité fonctionne au mieux. Il faut nécessairement des années de recherche et de développement avec des scientifiques en laboratoire ainsi que de nombreux essais de compositions et de tests sur les aquariums pour trouver cette alchimie parfaite et durable et, par conséquent, efficace et polyvalente.

LE RÔLE MINIMAL D’UN PRODUIT BACTÉRIEN

Vous devez par conséquent attendre d’un produit bactérien, au minimum, les différentes fonctions :

  1. La baisse des NO₃ et des PO₄ de façon à obtenir de paramètres réguliers.
  2. La lutte préventive contre les cyanobactéries et les algues invasives : algues filamenteuses, diatomées, Bryopsis.
  3. Le développement du biofilm lors des étapes de démarrage, mais aussi en entretien, et le développement de la microfaune indispensable.
  4. L’observation de pierres qui respirent et dont les pores et les alvéoles ne sont pas encombrées, ainsi qu’un sable sans sédiments, sans résidus, sans algues.
  5. Une eau claire et limpide, une faune et une flore énergisées : des poissons colorés et pleins de vitalité ainsi que des coraux déployés.

Aujourd’hui, certains produits savent exécuter ces fonctions minimales, voire plus encore, en ayant trouvé le meilleur équilibre bactérien possible.
Il va sans dire que, chez daphbio, notre recherche est au cœur de notre développement, et nous ne cessons de poursuivre ces objectifs d’efficacité, de polyvalence et de qualité. La priorité que nous donnons aux produits vivants permet des résultats jusqu’à aujourd’hui sans pareil dans les aquariums.

Benoît Lo Cascio, directeur de daphbio