Vous vous demandez sûrement comment démarrer votre aquarium d'eau de mer et/ou votre aquarium récifal avec Daphbio, voici une réponse :

Il vous faudra dans un premier temps monter un décor en pierres vivantes ou inertes. Environ deux semaines plus tard, lorsque les sédiments superficiels des pierres se seront déposés et que vous les aurez siphonnés, une couche de sable pourra être éventuellement rajoutée, sauf si vous faites le choix d’un décor en bare-bottom (fond de cuve nu).
Nous vous préconisons deux options pour la couche de sable : soit une fine couche de 3cm, pour obtenir un bon effet esthétique et une microfaune plus diversifiée, car elle favorisera l’implantation de micro-vers, copépodes, et divers micro fouisseurs, soit la création d’un DSB (Deep Sand Bed, lit de sable épais), constitué d’une couche de 12 à 15cm de sable de diverses granulométries, qui va agir comme un filtre biologique, épurant les nitrates par le biais des bactéries aérobies et anaérobies qu’il abrite. Il va de soi que ce lit de sable épais est aussi un terrain très favorable pour une colonisation importante de microfaune.

De la microfaune vivante indispensable au démarrage en eau de mer :

A propos des roches, vous avez le choix de vous diriger vers les pierres vivantes colonisées en mer dans le milieu naturel tropical, soit acheter des roches inertes type Aquaroche qui sont des supports bactériens artificiels, réalisés à partir de céramique, et dont la conception a été minutieusement étudiée pour offrir un maximum de porosité et donc un terrain idéal pour la colonisation des bactéries responsables du cycle de l’azote, et de la microfaune.
Nous recevons régulièrement des messages nous indiquant que les pierres vivantes paraissent vides de microfaune. Est-ce vraiment étonnant compte tenu du fait qu’elles passent un temps d’immersion de plus en plus restreint dans les pays de production, compte tenu des impératifs de production, et que de plus la microfaune pâtit souvent sévèrement du transport à l’importation.
ON reproche également aux pierres vivantes d’arriver le plus souvent truffées d’organismes nuisibles pour les animaux que l’on souhaite héberger : vers Eunice, squilles,crabes, anémones de verre Aiptasia, majano…

Ces pierres, ainsi que les pierres inertes qu’il faut coloniser soi-même prendront un nouveau départ si l’on prend soin de leur offrir des souches variées de bactéries et de microfaune, microfaune qui constitue un pilier très important de la biodégradation des déchets en aquarium. Pourquoi s’en priver, et priver l’aquarium d’un équilibre facile à obtenir et pérenne ? Une incroyable richesse microscopique est à la portée de tout aquarium : copepodes, isopodes, amphipodes, gammares, mysis, vers rouges, blancs, vers spaghetti, tous ces types de fouisseurs et d’organismes benthiques, qui participent à la la gestion des déchets dans l’aquarium récifal. Ce monde quasiment invisible est le plus efficace, car il se faufile partout pour consommer les détritus.

Des bactéries vivantes

Invisibles à l’oeil nu, les bactéries responsables du cycle de l’azote sont essentielles au démarrage et à l’équilibre pérenne de votre écosystème, que l’on soit en récifal ou en fish-only. Privilégiez les souches de bactéries vivantes et spécifiques au système marin : Nitrosomonas (biodégradeur de l’ammoniaque) et Nitrospira (biodégradeur des nitrites).
L’aquariophile doit pouvoir s’appuyer sur des bactéries de qualité et une colonisation riche pour entretenir un bac sain sur le long terme, et avoir un socle bactérien suffisamment fort pour prévenir tout incident biologique (mort d’un animal dans l’aquarium, panne de l’écumeur…).

DU ZOOPLANCTON VIVANT ET DU PHYTOPLANCTON VIVANT

Avec le Phytoplancton vous entretenez le zooplancton et les organismes filtreurs, et le zooplancton à son tour nourrit la microfaune et les coraux. Vous implantez une vraie chaine alimentaire complète dans votre aquarium, bénéfique à tous les organismes. Ainsi, vous recréez l’écosystème marin, dans toute sa complexité, et c’est ainsi que l’aquarium aura des bases solides pour traverser les années sans encombre. Trop d’aquariophiles négligent l’invisible pour n’investir que dans les animaux « supérieurs », coraux et poissons, bâtissant ainsi un aquarium précaire où ne sont présents que les étages supérieurs de la pyramide, sans base pour le soutenir. Soigner le démarrage et la base (les couches « inférieures » de population : bactéries et microfaune) c’est se garantir un aquarium solide qui ne s’écroulera pas au premier problème.

Remarque: il est bien plus facile et moins encombrant de verser un petit flacon de microFaune DIVERSIFIÉE que de rajouter une PV dont on est pas sur quelle soit remplie de micro-vie.

Nous conseillons de rajouter 2 fois dans l'année de la microfaune pour ne pas la voir disparaître.


Rechercher

Port offert dès 67€

Témoignages

  • Bonjour, j'ai reçu ma commande de bactérie rapidement. merci Daphbio pour les cadeaux c'est appréciable. des produit top que je recommande.

    Stephane R, le neubourg 27
  • Bonjour à tous, Comme Franck dans le 74 on dirai un miracle franchement produits très efficaces du jour au lendemain il y a une évolution incroyable mais réel j'était tellement habituer avec x produits sans résultat que j'ai voulu faire un essai Amis récifal faite au moins une fois faite un...

    Thiebaut, 02100
  • Bonjour et un grand merci à Benoît qui est à l'écoute des aquariophiles même ceux qui font de l'eau douce. J'étais confronté a de la cyanobactérie et ayant tout essayé je suis tombé sur le site de daphbio qui fait un kit anti cyano pour eau de mer et après une prise de contacte Benoît me dit que...

    Alain F/, willgottheim 67

Voir Tous Les Témoignages

Si vous ne recevez pas notre newsletter, merci d'ajouter newsletter@daphbio.fr dans vos contacts